Challenge Lecture de l'Imaginaire, Littérature contemporaine française, Science-fiction

Demain les chats – Bernard Werber

72493520_14306423

Résumé (Livraddict)

A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.

Mon avis :

C’est le premier livre de Bernard Werber que je lis. J’ai été attirée par la couverture et par le titre, ayant moi même quelques chats à la maison (Enfin, je vis chez eux et je travaille pour eux et en échange je suis payée en ronrons et caresses).

Imaginez un monde où les chats ont une pensée philosophique et existentielle sur tout ce qui les entoure, un monde hostile où le terrorisme et la peste se sont installés et où l’avenir même dépend de ces félidés, bien décidés à combattre ce fléau et à créer une nouvelle communauté et un nouveau mode de société. C’est ce que nous propose Bernard Werber, lui-même serviteur d’un chat ( et non possesseur^^).

Alors parfois j’ai trouvé l’intrigue vraiment farfelue, je me suis exclamée que ça partait un peu en grand n’importe quoi, et puis le livre est plus sombre que je ne l’imaginais, souvent cruel même. Mais au final c’est très agréable à lire car la plume de l’Auteur est fluide par son style. Un roman philosophique qui pousse à la réflexion, avec des références aux grands philosophes bien sûr mais on pense aussi au roman Le fléau de Stephen King et plus près de nous à la saga U4 avec laquelle j’ai trouvé pas mal de points communs sauf que dans le roman de Werber, les personnages sont des chats. On peut aussi penser au grand H.P. Lovecraft et à ses chats d’Ulthar. Et puis ce roman est sur fond du récit de l’histoire des chats à travers les âges, depuis la déesse Bastet jusqu’à l’époque anarchiste des années 1900. C’est un régal pour tous les amoureux des chats. Un hommage également à la musique et à l’importance du Livre (objet). Bref, beaucoup de thèmes sont traités à travers cette histoire de science-fiction féline.

Ma note : 15/20.

Livre lu dans le cadre du challenge « Littérature de l’imaginaire 5ème édition » où je participe en Echelon 1, catégorie A.

e2_orig

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s