jeunesse, romance, Urban fantasy

Le jugement des six, tome 1 : Hope[less] – Mélissa Haag.

51heoMopDiL._SY346_

Synopsis :

Le cerveau de Gabby fonctionne comme un véritable radar, ce qui s’avère très pratique pour éviter les gens. Surtout les hommes. Ils semblent tous un peu trop l’apprécier. Sa différence l’a rendue solitaire, mais elle s’y est habituée. Plutôt bien. Même si, au fond, elle regrette de ne pas savoir pourquoi elle est différente des autres. 

En quête de réponses, elle découvre alors une communauté secrète de loups-garous. Elle va s’immerger dans leur culture et apprendre à connaître leur monde, jusqu’à sa rencontre avec Clay. Il est négligé, sujet à des sautes d’humeur, intense sans avoir besoin d’ouvrir la bouche, et il croit que Gabby est faite pour lui. 

Elle va devoir employer tous les stratagèmes possibles pour convaincre Clay de s’en aller, et toute sa volonté pour ne pas tomber amoureuse de lui en découvrant peu à peu l’homme qui se cache sous des abords aussi frustes.

Mon avis :

Tout d’abord je ne savais pas que ce livre était estampillé Jeunesse. Sinon je ne l’aurais peut-être pas lu…Car en effet cette histoire toute mignonne est très Jeunesse et cela me rebute un peu.

Sinon que dire à propos de ce premier tome sinon qu’il ne se passe rien du tout. Il faut attendre les 3/4 du livre pour que certains événements se produisent enfin.

Quant aux personnages, Gabby m’a quelque peu agacé avec sa frayeur d’attirer tous les hommes à ses pieds, que lui a légué son « don » un peu spécial. J’ai trouvé qu’elle avait un peu trop tendance à la ramener avec ça, même si c’est un fait. Du coup, quand le charme n’opère plus, elle n’y comprend plus rien !

Sa relation avec Clay m’a aussi quelque peu dérangée, et notamment le fait qu’il soit tantôt chien, tantôt homme, ce qui m’a fait bizarre. Par ailleurs je ne l’ai pas trouvé séduisant du tout avec ses canines hyper grandes et sa barbe fournie, sans parler de sa manie de ne pas parler.

J’ai trouvé la « mythologie » quant à elle tirée par les cheveux et parfois complexe, voire même « à dormir debout ».

Heureusement la plume de l’Auteure n’est pas désagréable à lire, ce qui sauve la mise. Cela ajouté à une jolie romance bien que sans surprise.

Le tome  2 sera axé sur un autre personnage mais ce premier volet ne m’a pas forcément donné envie de lire la suite.

Ma note : 14/20.

3 thoughts on “Le jugement des six, tome 1 : Hope[less] – Mélissa Haag.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s