Challenge Raconte moi l'Asie, Littérature contemporaine Japonaise, Récit

Le chat qui venait du ciel – Takashi Hiraide.

couv3748523

Résumé :

Quand le narrateur et sa femme emménagent un jour dans le pavillon indépendant d’une ancienne demeure japonaise, ils ne savent pas encore que leur vie va s’en trouver transformée. Car cette demeure est entourée d’un immense et splendide jardin, et au coeur de ce jardin, il y a un chat. Sa beauté et son mystère semblent l’incarnation même de l’âme du jardin, gagné peu à peu l’abandon, foisonnant d’oiseaux et d’insectes. Tout le charme infini de ce livre tient dans la relation que le couple va tisser avec ce chat qui se fond dans la végétation exubérante pour surgir inopinément, grimpe avec une rapidité fulgurante au sommet des pins gigantesques, frappe à la vitre pour se réconcilier après une brouille.

Mon avis :

Plus qu’un récit sur la rencontre du narrateur avec un chat, ce livre est aussi un livre sur l’art, avec de nombreuses références, qu’il s’agisse de peinture ou de littérature. Mais c’est aussi un livre sur la vieillesse, avec les propriétaires d’un grand âge. Et puis un livre sur la mort et le deuil qui s’en suit.

A la fois poétique et initiatique (le narrateur n’étant pas habitué aux chats avant sa rencontre avec Chibi), ce roman s’inscrit également dans la plus pure culture Japonaise.

Les amis des chats ne pourront qu’être touchés par ce récit qui se termine sur un insoluble mystère.

Ma note : 17/20.

Lu dans le cadre du challenge Raconte moi l’Asie

20882027_1608431725898052_7672979822874178963_n

4 réflexions au sujet de “Le chat qui venait du ciel – Takashi Hiraide.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s