Bit Lit, Nouvelles, Recueil

Immortels, histoires d’amour mordantes.

 

immortels---histoires-d-amours-mordantes-1560112-264-432

Synopsis :

QUAND ON EST IMMORTEL,
L’AMOUR EST VRAIMENT ÉTERNEL

Rache Caine revisite le cadre de sa série des Vampires de Morganville, où les vampires sont au pouvoir et l’amour est une entreprise risquée, même en famille.

Cynthia Leitich Smith, auteure de Sanguine, nous raconte un triangle amoureux entre un vampire, un fantôme et une fille humaine, au-delà des apparences.

Claudia Gray nous emmène dans le monde de sa série Evernight, dans lequel une future courtisane du XIXe siècle est sollicitée par un homme pâle et bien mis, dont elle ne peut décliner les attentions.

Richelle Mead, auteure de Vampire Academy, nous présente l’histoire d’un jeune vampire qui fuit son espèce, et du jeune humain qui lui offre un moyen de s’échapper — de même qu’une raison de rester en cavale.

Nancy Holder, auteure de la série Wicked, nous plonge dans un New York postapocalyptique où deux amis intimes doivent faire un choix potentiellement mortel.

Rachel Vincent, auteure de La voleuse d’âmes, explore un nouveau coin de son univers avec l’histoire d’une leanan sidhe capable d’inspirer le musicien qu’elle aime à atteindre de nouveaux sommets de création — ou de l’épuiser, ainsi que son talent.

Tanith Lee, maître de la fantaisie, nous montre ce qui arrive lorsqu’une brillante jeune femme calée en surnaturel rencontre un jeune vampire malheureux… et beau.

Et Kristin Cast, coauteure de la série La maison de la nuit, nous présente un nouveau genre de vampire: issu de la mythologie grecque, il peut changer l’espace et le temps pour sauver la fille à laquelle il est lié par le destin.

P.C. Cast est l’auteure de la série La maison de la nuit avec sa fille Kristin Cast.

Mon avis :

Voilà un recueil de nouvelles sur les vampires, mais on y croise aussi quelques zombies et même des sirènes.

J’avais repéré ce livre sur un blog et la couverture m’avait plu. Ce recueil bénéficie d’une note plutôt moyenne et je vais aller dans ce sens. Si ces histoires ne sont pas désagréables à lire, elles sont toutes un peu répétitives, même si chacune d’elle à sa petite fantaisie côté mythe du vampire. Elles ont également toutes un point commun : une large touche de romance et de romantisme.

Chaque nouvelle fait à peu près 25 à 30 pages et certaines sont plus attractives que d’autres.

Pour résumer, il ne faut surtout pas lire toutes les nouvelles les unes à la suite des autres, mais en lire une entre chaque autre lecture que vous lirez, pour éviter l’effet répétition.

En bref : Sympa, mais vite oubliable !

Ma note : 14/20.

3 réflexions au sujet de “Immortels, histoires d’amour mordantes.”

  1. j’avoue que perso, coté histoire de vampire, une fois que tu en a lu un en bit lit, il se ressemble souvent. Par contre dans le style, une saga se detache des autres, c’est rose morte de celine landressie. j’ai lu les deux premiers tomes et le 3 et 4 m’attende

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s