dystopie, jeunesse, Non classé

The book of Ivy – Amy Engel

Synopsis :

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Mon avis :

Voilà un livre que j’ai immensément eu raison d’emprunter à ma médiathèque, après l’avoir vu maintes fois défiler sur les blogs !

Ce roman classé à la fois Dystopie et Jeunesse contient en fait beaucoup de sujets, et amène à plusieurs réflexions, tant sur la société que psychologiques.

On est en effet en immersion dans un monde, où après qu’une guerre nucléaire ait fait rage, un système de mariages arrangés ait été mis en place pour conserver une paix maîtrisée.

Ivy est l’une de ces jeunes femmes et son promis n’est autre que le fils du président. C’est aussi elle la narratrice de l’histoire.

Je ne vous cache pas que de prime abord, ce qui m’a poussé à lire ce roman était de savoir si Ivy aller mener sa mission à terme. J’aurais pu être alors tentée de me rendre directement à la fin pour le savoir. Mais l’intérêt n’était pas seulement là, car en plus du suspense que l’Auteure sait très bien mener, il y a la description de l’évolution des sentiments d’Ivy, et plus on avance plus on redoute la fin, tant on se sent  impliqué soi-même aux côtés de la jeune héroïne.

Le petit bémol vient d’ailleurs de cette dernière car un point qui m’a agacé est qu’elle se laisse manipuler par sa famille comme une vulgaire poupée de chiffon. Et le pire : elle en est consciente mais se laisse faire quand même…

Sinon, il est aussi beaucoup question du rôle de la femme dans la société : ici elle est destinée à épouser un mari qu’elle n’a pas choisi, et à procréer, c’est à dire avoir des bébés le plus tôt possible et fonder une famille. Elle n’a pas son mot à dire et doit parfois encaisser sans piper mot la violence conjugale. Et là je dois dire qu’on est pas vraiment dans la science-fiction hélas, car même de nos jours, c’est le sort de beaucoup de femmes dans le monde, qu’il soit traditionnel ou moderne.

Une réflexion sur le choix et la liberté aussi, et là, j’attends de lire The revolution of Ivy pour savoir où les dernières lignes de The book of Ivy vont nous mener !

En conclusion : nous avons ici de très beaux personnages (Bishop, je ne l’ai pas cité, mais il gagne à être connu, je n’en dis pas plus), une bonne intrigue digne des meilleures histoires d’espionnage, des questionnements sur la société qui poussent à la réflexion, et ce qui n’est pas précisé dans le classement du roman : une belle romance où je dirais plutôt un livre sur la découverte des sentiments amoureux avec une subtile touche de sensualité sur les premiers émois que j’ai grandement apprécié.

Ma note : 18/20. Et c’est une très bonne lecture !

4 réflexions au sujet de “The book of Ivy – Amy Engel”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s